Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Infos diverses

  • Cérémonies en mémoire des combats des Glières.

    Cérémonies en hommage aux résistants, pour le 73ème anniversaire des combats des Glières, à Annecy, Thorens-les-Glières puis à Naves-Parmelan.

    Merci à nos portes-drapeaux toujours présents lors de ces cérémonies indispensables au devoir de mémoire.

     

    Lire la suite

  • Conférence de Presse de la Chambre FNAIM Savoie-Mont-Blanc

    J'étais présente, ce matin, lors de la conférence de presse de la FNAIM.

    Pour infos, 60 communes de Haute-Savoie sont en zone de forte tension immobilière.

    Nous manquons de logements en accession et en location. Nous devons construire davantage, densifier les zones habitables afin de répondre aux besoin de notre population tout en proposant des logements à un prix moindre.

    fnaim.jpg

    unnamed.jpg

    CP FNAIM- FINALISEE.pdf

    PPT 2017 FNAIM CONF DE PRESSE_final.pdf

    Activité de location Vacances JJB (2).pdf

  • Bonne année 2017!

    En 2017, je vous souhaite santé, bonheur, amour, amitié, travail et réussite.

    Mais en 2017, je souhaite aussi dans cette année électorale, avec les présidentielles en mai, puis les législatives en juin, que l’on puisse, par notre mobilisation, par nos choix, par nos votes, participer activement au redressement de notre pays.

    En 2017, je souhaite que la France, retrouve sa place, son rang mondial, en termes de croissance, de PIB, de recherche, d’innovation, d’éducation et d’instruction.

    Je souhaite la mise en place de politiques sociales, contrôlées, équitables et justes. En rappelant à tous, que pour partager la richesse nous devons, avant tout, produire la richesse.

    Par conséquent, en 2017, je souhaite que tous les politiques comprennent que nous devons tous, prioritairement, soutenir activement nos entreprises, le développement économique et la création d’emplois.

    En 2017, je souhaite que notre pays soit à nouveau respecté, admiré de tous, que nous puissions enfin, à nouveau, être fiers d’être français !

    En 2017, je vous souhaite d’embrasser la vie, de vivre avec passion, de défendre nos valeurs et nos convictions !

    Je vous souhaite une excellente nouvelle année 2017 pour vous et pour tous ceux que vous aimez.

    Carte voeux Numérique 2017_AndréLaurent Roupioz Carbonnel.jpg

  • Présidentielle 2017 Fonctionnaires: cinq raisons de dédramatiser les coupes voulues par Fillon!

    http://www.challenges.fr/election-presidentielle-2017/fonctionnaires-cinq-raisons-de-dedramatiser-les-coupes-voulues-par-fillon_441235

  • Protection des sportifs de haut niveau et professionnels

    Protection des sportifs

    de haut niveau et professionnels

     

    Le Sénat a adopté ce jour, à l’unanimité, une proposition de loi visant à protéger les sportifs de haut niveau et professionnels et à sécuriser leur situation juridique et sociale, comblant ainsi un vide juridique en la matière.

    Intervenu à la tribune en tant qu’orateur du groupe "Les Républicains", le Sénateur de Haute-Savoie, Cyril PELLEVAT, a salué ce texte créant notamment un contrat de travail spécifique pour les sportifs et entraîneurs professionnels, et cherchant à améliorer leur insertion professionnelle, souvent problématique.

     

     

  • Intempéries en Haute-Savoie : demande d'une aide régionale !

    Aujourd'hui en commission permanente, alors que le rapport n° 15.08.362 de la Commission Environnement/Santé nous propose un aide en soutien post catastrophe suite à des inondations et coulées de boue en Ardèche en août et en octobre 2014, j'en profite à nouveau pour sensibiliser le président Queyranne sur les dégâts causés par les intempéries en Haute-Savoie entre le 30 avril et le 4 mai 2015.

     

    "Mr le Président,

    Le 19 mai dernier, les élus de la droite et du centre de Haute-Savoie vous ont écrit afin d’attirer votre attention sur les dégâts extrêmement importants  causés par les intempéries  dans notre département entre le 30 avril et le 4 mai dernier, dégâts estimés à plus de 6 millions d’Euros.

    Nous espérons, qu’à l’instar de ce que nous votons aujourd’hui pour l’Ardèche et comme le Conseil Départemental de Haute-Savoie l’a déjà fait, que le Conseil Régional conformément à son principe d’intervention en solidarité avec les territoires touchés par des catastrophes naturelles, inscrira rapidement des crédits en investissement et en fonctionnement pour palier la part non remboursée par les assurances pour la remise en état du patrimoine Départemental  et pour aider les communes et les agriculteurs concernés dont certains ont subi des dommages considérables."

     

    Vous trouverez, également, en cliquant ICI, le courrier que nous lui avions adressé le 19 mai dernier.

     

     

     

  • Commentaires sur les élections départementales

    Les élections ont eu lieu, enfin, … dans un climat qui malheureusement ne redore pas l’image de la politique.

    Guéguerres par là, coups bas par ici, retournements de vestes, attaques personnelles, règlements de comptes, … bref dans de nombreux cantons, cette campagne n’aura pas été reluisante.

    Et ce n’est pas fini………. Diront certains !

    Encore une fois…….. Malheureusement !

    Ces attitudes qui relèvent davantage de l’égoïsme, de l’orgueil et de la bêtise n’incitent qu’à 2 choses : voter pour les extrêmes ou s'abstenir.

    Cela nous éloigne donc tous de la démocratie et nous mène tous sur la voie du déclin.

    Cela est bien loin, en tous cas, de mes valeurs et convictions politiques.

    En effet, aucun débat d’idées ne devrait nous éloigner du respect que l’on se doit d’avoir pour les « collègues-adversaires », cela doit être une règle incontournable au-delà des couleurs politiques ou des amertumes personnelles.

    Aucune excuse, non plus, pour ceux qui par simple animosité pour un autre élu vont s’opposer à un dossier ou ne plus porter du jour au lendemain tel ou tel projet. Ils sont irresponsables et ne méritent pas de représenter notre territoire et nos concitoyens.

    Notre pays va mal, plus qu’avant encore, les élus se doivent d’être constructifs, utiles, dévoués et totalement impartiaux. Les élus se doivent d’être exemplaires, sérieux et dignes !

    Nous ne pouvons pas davantage accepter que certains s’engagent plus par motivations personnelles (pouvoir, indemnités, cocktails, …) que par convictions. L’engagement pour les autres et pour le territoire doit être LA motivation première et unique de l’engagement politique!

    Cette campagne nous a malheureusement démontré que les travers humains l’emportent souvent sur la raison.

    Je sais pourtant qu’au sein de ces binômes départementaux, il y a des femmes et des hommes motivés et passionnés … ils se reconnaîtront ! A eux, de travailler pour faire entendre leur voix et porter les dossiers. Je leur souhaite plein de succès et de satisfactions « haut-savoyardes » !

    Enfin, il n’aura échappé à personne que la gauche a, en cet instant, disparu de notre paysage politique. N’ayant que très peu d’idées communes avec nos élus socialistes, étant même carrément éloignée de leur vision globale de la politique, je ne regrette absolument pas leur départ du conseil départemental. Je n'ai jamais eu besoin des élus de gauche pour avoir des idées, ni pour débattre et évoluer.

    Au-delà des partis, il suffit souvent et simplement d’aller à la rencontre des citoyens, de s’intéresser aux autres pour apprendre, évoluer, comprendre et porter ensuite des projets reflétant l’intérêt collectif et des politiques dans le respect de la tradition républicaine et dans une certaine philosophie patriotique de l'humanisme.

    J'attends maintenant, avec impatience, le 3ème tour ………………….

  • Assemblée Générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Savoie

    Mercredi 18 mars, avait lieu, à Passy, l'AG des jeunes Agriculteurs de Haute-Savoie.

    Bien évidement, François-Eric CARBONNEL et moi-même étions présents, en tant qu'élus régionaux et élus locaux ; être aux cotés de nos agriculteurs nous semble, bien évidement, indispensable.

    Ils sont les producteurs et les aménageurs de nos territoires, la vitrine de nos savoir-faire et de nos traditions. Ils sont, avec leurs produits, nos meilleurs ambassadeurs et participent au développement touristique et économique de notre département tout en développant activement la création d'emplois non délocalisables.

    Nous devons les défendre face aux zadistes et aux écolos radicaux qui veulent faire de nos terres des sanctuaires stériles et déserts. Nous devons les soutenir dans leurs combats et militer pour l’abattage total des bouquetins du Bargy, atteints majoritairement par la brucellose afin de protéger leurs troupeaux de tous risques de contamination et leurs productions de tous risques sanitaires.

    A plusieurs reprises déjà, je suis également intervenue à la région afin de demander l’augmentation du budget Agriculture, la revalorisation des aides à la modernisation des investissements de transformation et des bâtiments d’élevage dans les alpages et dans les vallées, ou l’attribution de subventions pour le surcoût lié à l’achat de matériel spécifique dans les territoires à contrainte notamment dans nos montagnes.

    Par ailleurs, il est impératif que la Région soit plus efficace dans son soutien à l’installation pour les jeunes agriculteurs.

    AG programme.jpg

    AG jeunes agri.jpg

  • Douloureuse session... hommage à notre ami Fabrice Marchiol

    Un sale coup de fil m'a appris hier, avec violence, la disparition de mon collègue et ami, Fabrice Marchiol, maire de la Mûre, en Isère et Conseiller Régional.

    Fabrice, était un vrai républicain, un militant politique passionné, (au bon sens du terme), et un homme engagé pour son territoire.

    Il savait, en tant que président de groupe nous rassembler, nous faire bosser et nous faire rire. 

    Mais Fabrice faisait, avant tout, parti de mes très rares amis politiques.

    En effet, on a très peu d'amis en politique, … celui qui t'aide quand tu débarques, avec lequel tu peux échanger, progresser, travailler, exploser de rire et déconner, celui que tu peux appeler n'importe quand et dont tu peux écouter, en toute confiance et sérénité les infos, celui que tu as plaisir à voir en dehors du "boulot", avec lequel tu peux élever le débat et parler de la Vie tout simplement est extrêmement rare. Fabrice faisait, pour moi, parti de ceux là...

    Cette session activement préparée avec lui, il y a quelques jours et durant laquelle il devait, au nom de notre groupe, intervenir à plusieurs reprises est douloureuse et lourde.

    Un bel hommage lui a été rendu, cet après midi, en session plénière par le président de région très ému et par le préfet de région...Notre groupe regroupé autour de la chaise vide de Fabrice pleure aujourd’hui, avant tout la perte d'un vrai pote, dont la verve et le rire extraordinaire résonneront longtemps dans nos cœurs et dans nos esprits.

     

     
    AP du 6 mars 2015 - Hommage à Fabrice MARCHIOL par UDC-App
     

    fabrice,marchiol,hommage

    fabrice,marchiol,hommage

     

     

     

     

     

  • MEMO 74 Le Marché de l’Emploi et de la Main d’oeuvre en Haute-Savoie (Décembre 2014)

    Memo74 -12-2014.pdf