Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Coups de gueule

  • Dégradation SCANDALEUSE du Monument des Glières !

    Je dénonce fermement la dégradation subie par le monument national des Glières, lieu hautement patriotique et symbolique, érigé en mémoire des hommes et des femmes résistants qui se sont battus et ont donné leur vie pour notre liberté et notre pays !

    Ce lieu fait partie de notre histoire et de la fierté de notre territoire. Cet acte de vandalisme indigne ne doit rester impuni!

    http://www.lessorsavoyard.fr/a-la-une-l-essor-savoyard/haute-savoie-le-monument-des-glieres-vandalise-et-ia919b0n179784

    glieres,degradation

  • Dans quel monde vit-on ?

    Dans quel monde vit-on ?
     
    En voyant l'affaire Fillon, je ne peux que m'interroger sur l'état de notre société.
     
    Madame Fillon qui travaille pour son mari ? Cela n'a rien d'illégal et tout travail mérite salaire.
    Effectivement, les sommes telles que présentées c’est-à-dire en brut, cumulées sur 25 ans ne peuvent que choquer...
    Cette présentation n’est bien évidemment pas innocente.
    Parler de 2133 euros nets par mois aurait eu beaucoup moins d'impact.
     
    Madame Fillon, a-t-elle réellement travaillé ?
    C'est à la justice de trancher, de rendre son jugement ...en attendant les Fillon ont droit à la présomption d'innocence.
    S’ils sont jugés coupables par les magistrats, je serais moi aussi extrêmement déçue, très en colère, sans pour autant tomber dans le « tous pourris » ... tellement facile.
    En attendant de savoir, je préfère ne pas trancher, dans une précipitation uniquement basée sur une opinion...
     
    Au-delà de ces faits, je suis extrêmement choquée par ce que je qualifierai de lynchage médiatique et public.
    Parce que, certains pensent que ceux qui crient fort ont raison, parce que certains pensent que les médias détiennent la vérité, parce que certains croient en la culpabilité obligatoire et systématique des personnes publiques et politiques, tous les coups sont permis.
     
    On attaque la famille de François Fillon, on donne en pâture ses enfants, on dévoile sa vie privée, son intimité, sans se demander où est la limite de l'acceptable, du supportable, de l'entendable.
    On se croirait au temps des gladiateurs.
    La famille Fillon est jetée dans l'arène et le peuple se déchaîne, assoiffé de règlements de comptes, de vengeance pour tout le mal être ambiant.
     
    Tout cela est bien facile, instantané, superficiel. Je trouve qu'humainement parlant, ce qui se passe est inacceptable.
    On sanctionne à juste titre le harcèlement, la violence que certains de nos enfants subissent à l'école, mais quel exemple leur donnons-nous ? N’est-ce pas une sorte de harcèlement que le couple Fillon subit en ce moment ?
     
    Ces comportements en disent long sur la qualité humaine ...
    On excelle dans la capacité à dénoncer, à étiqueter, à juger et on se délecte à achever une bête que l’on espère à terre...
    Sommes-nous dans la phase finale d'une corrida ?
     
    Et, pendant ce temps-là, on ne parle plus des vrais problèmes, des vraies raisons de ce mal être ambiant : chômage croissant (650.000 chômeurs supplémentaires en 5 ans), dette insurmontable (2160.4 milliards d’euros, soit 97.6% de notre PIB), échec de notre système éducatif (cf. classement de l’OCDE), augmentation de l'insécurité, des tensions, du racisme, de l'intolérance.
    Sans oublier les très inquiétantes décisions de Trump qui détricote le monde, la guerre qui touche 40% de la planète, ou encore la radicalisation qui prend racine partout.
     
    On préfère montrer du doigt, accuser sans attendre que le jugement soit rendu. On préfère rabaisser le débat à son niveau le plus bas...
     
    Je refuse d'accepter cette communication où l’information facile, prime sur le fond, la vérité, l’équité, ...
    Je refuse de participer à ces jeux de condamnation publique.
     
    La chasse aux sorcières est aujourd’hui lancée. Un climat de suspicion générale s’installe profondément. Les amalgames sont faits, je suis élue et attachée parlementaire donc obligatoirement, tout au moins, complice …
    De ce fait, un journaliste a cru utile de m'accuser de bâcler mon travail, sur sa simple opinion, sur je ne sais sur quels critères, il annonce que je suis donc incapable de gérer mes dossiers, quelle surprenante façon de faire... qu'en sait-il au fond ?
    Une autre personne sur les réseaux sociaux insinue que je suis stupide, sans oser le dire clairement, il préfère jouer sur les mots ; on ne sait jamais, ...
    Peu importe, je répondrai seulement : « on est toujours le con de quelqu’un… »
     
    Enfin, après tout ceci, je vous avoue que la seule chose dont je suis entièrement certaine, est ma profonde inquiétude quand je vois la société hyper violente, totalement déstructurée et sans règle que nous transmettons à nos enfants.

  • Reprise de la campagne électorale...

    Après ces jours d'horreur, de choc, de tristesse et de colère, après ces événements durant lesquels, nos valeurs les plus profondes, telle que la liberté, la paix, le respect de la vie sont une nouvelle fois bafouées sur notre territoire, sur le sol de la France, notre pays, celui des droits de l'homme, de la liberté, de l'égalité, il est difficile de reprendre le cours normal de la vie.

    Les drames et les catastrophes nous recadrent toujours, redéfinissent nos priorités et ce qui nous semble important, voire indispensable, lorsque la vie coule paisiblement, perd soudain de sa substance.

    Et pourtant, le temps suspendu par le choc, les images, la douleur, ne s’arrête pas, les enfants retournent à l'école, on reprend le travail, on file à nos réunions, à nos activités, ... on se remet à courir ... après le temps qui passe toujours trop vite.

    Pour les partis politiques, les deadline approchent, nous devons reprendre le rythme et battre à nouveau la campagne.  

    Mais, comment se remettre en marche et parler politique, élections, ... comment aller tracter sur les marchés, ...  tout en gardant la décence et la distance imposées par l'actualité ?

    Personnellement je n'ai pas la réponse, mais si je reprends aujourd'hui mon bâton de pélerin, pour faire gagner notre liste, celle de la droite et du centre, aux élections régionales de décembre prochain, c'est en essayant de garder le sens des priorités, sans oublier que cette semaine, 129 personnes sont mortes, assassinées, à cause de la bêtise humaine mais aussi par manque de courage, de décision, de prise de responsabilités des hommes et des femmes politiques qui nous gouvernent.

  • Rapport DURON : un rapport dangereux pour l'environnement et irresponsable !

    En préconisant la suppression de nombreuses lignes de trains d’équilibre du territoire (TET), le rapport rédigé par le député socialiste Philippe Duron porte un très mauvais coup à l’aménagement de nos territoires.

    Deux hypothèses non satisfaisantes sont aujourd’hui envisagées :

    1/Le transfert de certaines de ces lignes aux régions : irréaliste alors que l’offre TER actuelle est déjà dégradée, les équipements vétustes et les investissements sur les lignes insuffisants. 

    Pour rappel : en Rhône-Alpes, jusqu’à 1 TER sur 4 est en retard sur certaines lignes. De plus, par manque de moyen et d’actions, les agressions et outrages ont été multipliés par trois en sept ans. 

    Ainsi, si cette solution devait être retenue par le gouvernement elle ne pourrait se faire qu’avec un transfert total des financements, ce que je doute fort. 

    2/La possibilité de remplacer certains trains par des bus : proposition irresponsable qui va totalement à l’encontre des engagements environnementaux qui sont les nôtres.

    Sans oublier que les routes et autoroutes sont déjà aujourd’hui, sur de nombreux tronçons à saturation. Les embouteillages quotidiens ont de nombreuses conséquences économiques, sociales, sanitaires et écologiques, étant une source importante de pollution atmosphérique.

    Enfin, je dénonce ce rapport, remis au Ministère des Transports, qui illustre parfaitement le mépris et le désengagement du Gouvernement et de l’État à l’égard de nos territoires.

    Quid de l’équilibre, de l’équité et de la solidarité de nos territoires ? 

    Il est inacceptable que nous ayons, en France, des territoires riches, bien traités et à contrario des pays éloignés, isolés et oubliés avec une offre de service dégradée et par conséquent un impact négatif en termes économique, touristique et démographique.

  • Je suis CHARLIE et je suis FLIC... et Après ?

    Il y avait beaucoup de monde, à midi, devant la mairie d'Annecy, pour dénoncer l'intolérable et partager le douleur des familles et des corporations touchées par cet abominable attentat.

    Et maintenant ....???? Que va-t-il se passer? Allons nous tous reprendre notre vie alors que ce matin, encore, une policière municipale a été tuée?!

    Ou,...allons nous, enfin, considérer nos forces de l'ordre à leur juste valeur et leur donner les moyens de travailler, de se protéger, de défendre notre pays, notre République, nos libertés et nos valeurs? 

    Allons-nous réagir?????

    A tous ceux qui passent leur temps à vouloir discréditer nos policiers et nos gendarmes, à s'opposer à la vidéo surveillance au nom de leur propre liberté et à l'armement de nos forces de l'ordre au nom de leur vision de la sécurité (tout en acceptant hypocritement de les équiper de gilets pare-balles), à tous ceux qui ont manifesté pour faire interdire les grenades anti-émeute ou l'utilisation des taisers,... Je veux dire :" vous avez raison, aujourd'hui tout ceci semble dérisoire face aux kalachnikovs "!

    Moi, si je suis CHARLIE, je suis FLIC !!!

     je suis charlie et flic2.jpg

    je suis charlie et flic.jpg

     

  • Scandale des nouveaux TER ... la Haute-Savoie concernée...

    TER PB QUAI MAI 14 001.jpg

    article du DL du jeudi 22 mai 14

     

     

  • le nouveau gouvernement = un vrai handicap pour notre pays!

    Alors que notre économie est en berne, que le chômage explose, que les investisseurs quittent la France, que le déficit/PIB croît à vue d’oeil, les manettes gouvernementales sont données à des personnes qui ne connaissent ni le monde de l’entreprise, ni la vraie vie, ... celle dans laquelle si on ne travaille pas, rien ne rentre, celle dans laquelle la performance est une obligation vitale, celle dans laquelle un sou est un sou, où chaque dépense, chaque investissement doit être pesé, pensé et réfléchi car il se doit d’être rentable et de rapporter en retour.

    Le fait que les élus qui nous dirigent ne connaissent pas les nuits blanches, les impératifs et les soucis des vrais gestionnaires et des investisseurs est un handicap au redressement de notre pays.

     

     

    ministres qui ne connaissent pas leconomie mars14.jpg

  • Que les règles soient identiques pour tous!

    En voulant interdire les spectacles de Dieudonné M’bala M’bala, Mr le ministre de l’intérieur Manuel VALLS  a voulu s’engager dans une lutte sévère contre le racisme et l’antisémitisme.

    Certains dénoncent cette action au nom de la liberté d’expression, d’autres applaudissent au nom de la lutte contre la xénophobie ou pour je cite "casser la mécanique de la haine". 

    Quoi qu’il en soit, la démarche de Manuel VALLS se doit d’être égalitaire.

    Il n’y a aucune raison pour que Mr Dieudonné M’bala M’bala se voit interdire de spectacle, qu’il soit pénalisé plus que d’autres, dont les propos, sont aussi haineux et violents et par conséquent aussi condamnables.

    Voilà le sens de  notre démarche et de notre intervention.

    Ainsi, vous trouverez ci-dessous la lettre que François-Eric CARBONNEL et moi-même avons co-signée.

     

     

    Lire la suite

  • Où sont les convictions personnelles des élus écolos régionaux?

    Lors des élections, les citoyens se déplacent pour aller voter et élire les élus qui les représenteront en fonction de leurs idées profondes et de leurs convictions politiques. En toute confiance, ils désignent ainsi leurs représentants. C’est le principe de la démocratie représentative.

    Il est, par conséquent, du devoir des élus d’être présents dans les différentes assemblées, de travailler, comprendre et porter les dossiers qu’on leur confie et de prendre des décisions en fonction de leurs certitudes personnelles profondes et non par souci de place, d’indemnité, de promesses de mandats, …

    Aujourd’hui, au sein de l’assemblée régionale nous venons de vivre un moment insolite : un groupe politique n’osant voter en fonction de ses convictions, par peur de perdre ses délégations a voté en fonction d’un tirage au sort désignant les voix POUR, CONTRE ou les abstentions, se couvrant, par la même, de ridicule.

    Les voix ont cependant du être comptées afin de permettre, tout de même, à 1 voix près à ce groupe de soutenir la majorité à laquelle il prétend appartenir et son budget régional.

     

    Belles convictions politiques, beau courage, bel exemple … du groupe Europe Ecologie les Verts !!

    La preuve par l'image!

  • Indignée!

    Si le jour du 11 novembre, jour de mémoire est inapproprié pour siffler, huer le président de la république, dès lors qu’il n’y a eu aucune violence, aucune dégradation de biens publics, je dénonce les arrestations de ces manifestants.

    Nous sommes dans un pays de libre expression dans lequel nous avons le droit d’exprimer notre mécontentement.

    Je ne savais pas que nous avions glissé en même temps que dans la déchéance, dans une forme de dictature. 

    Par ailleurs, il est trop facile à mon goût d’arrêter des personnes qui, à visages découverts crient leur mécontentement.

    Mr Valls, envoyez plutôt vos hommes à Marseille, dans nos banlieues, dans les zones de non droit...

    Qu’ils aillent arrêter ceux qui ne sifflent pas qu'1 homme, même si ce dernier est le président de la république, mais qu'ils arrêtent, par exemple, ceux qui crachent sur notre pays et nous injurent tous en sifflant notre Marseillaise. 

    De plus, il serait grand temps que notre gouvernement se remette en question au lieu de se cacher derrière des arrestations destinées à essayer de détourner une nouvelle fois l’attention des français. Français qui ne sont, heureusement, plus dupes.

    Mr le président, ouvrez les yeux, votre politique est désastreuse, vos résultats inquiétants et dramatiques pour notre avenir.

    Les entreprises déposent leur bilan où quittent la France. Les investisseurs, entrepreneurs fuient notre pays.

    Tout ce qui représente notre excellence, nos « cerveaux », nos créateurs partent travailler au Canada, en Angleterre ou en Nouvelle Zélande, … vers d’autres cieux plus prometteurs, plus respectueux envers ceux qui réussissent dans la vie et qui créent des emplois.

    Pendant ce temps, nous croulons sous les impôts, les normes, les règles qui sans cesse sont de plus en plus nombreuses et qui évoluent en fonction des humeurs de ceux qui nous dirigent. 

    Au lieu de se remettre en question, notre gouvernement se congratule, auto-satisfait de ses résultats et chaque jour de plus en plus irresponsable et incompétent.

    Nous sommes au bord de l’explosion sociale. Les bonnets rouges, les pigeons, les sacrifiés, … et tous les silencieux qui n’ont pas de temps à perdre et ne peuvent manifester parce qu’ils n’ont d’autres choix que de continuer à travailler chaque jour davantage pour conserver leurs emplois, leurs clients ou pour payer les charges indécentes et injustes.

    Et pendant ce temps, le ministre du redressement productif porte des marinières et fait le malin devant les médias.

    Lui aussi se voile la face et ne réalise pas son incompétence, son inefficacité et surtout son inutilité !

    Il veut contribuer au redressement de notre pays? Qu’il démissionne! Au moins, on fera quelques économies en ne payant plus ses indemnités, son cabinet, ses équipes et ses frais. 

     

    Je soutiens les entreprises, artisans, commerçants, manifestants, … qui subissent un racket au quotidien et qui refusent de baisser la tête et de rester silencieux!


     

    politique,manifestation,indigne,pigeon,sacrifié