Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

emploi

  • Forum des Entreprises et de l'Emploi à Rumilly

    5 Avril  - Inauguration du 15ème forum des Entreprises et de l'Emploi à Rumilly avec plus de 115 exposants et 1500 offres d'emplois.

    rumilly.jpg

    IMG_4474.JPG

  • Soirée du réseau entreprendre !

    30 mars - Soirée des Lauréats du réseau entreprendre 

    30 MARS ENTREPRENDRE.jpg

    ENTRE.jpg

    entreprendre.jpg

  • Visite des anciennes "forges de Cran".

    Jeudi 30 mars, visite de la SCOP Compagnie Alpine d'Aluminium.

    Etre sur le terrain, aux côtés du monde économique, défendre les emplois et nos savoir-faire, voilà un de mes engagements et une de mes préoccupations en tant que Conseillère Régionale.

    alpine alu.jpg

    alpi.jpg

    alpin2.jpg

    ALPIN 3.jpg

  • AG de la Fagith !

    Lundi 27 Mars, AG de la Fagith, signature d'une convention ouvrant l'adhésion à de nouvelles professions et bel hommage, rendu à Mme et Mr Paccard, pour leur engagement, leur passion et la qualité de leur travail pendant plus de 30 ans au sein du restaurant La Ciboulette. 

    Merci à Karine pour sa détermination et son implication dans la défense des professionnels de la Fagith, professionnels indispensables à notre économie locale, au développement des emplois, à la vie de proximité et au développement touristique de notre territoire.

    FAGITH 1.jpg

    FAGITH 2.jpg

    FAGITH 3.jpg

    FAGITH4.jpg

  • Inauguration du 25eme RAP !

    rap,rencontre,avenir,profesisionnel,forum,emploi,economie,jeune,formation,region

    "Bonjour à tous,

    Je voulais tout d’abord remercier Jean-Marc DUSSERE et tous les bénévoles qui ont participé à l’organisation de ce bel événement,

    Merci également aux Partenaires, établissements scolaires et de formation, et aux entreprises présentes.

    Je suis heureuse de représenter la région pour l’inauguration de cette 25ème édition des Rencontres de l’Avenir Professionnel.

    Aujourd’hui, notre pays compte 5,777 millions de chômeurs toutes catégories confondues, 100.000 jeunes quittent, chaque année, l’école sans diplôme, sans qualification, 2 millions de jeunes de 16 à 25 ans ne sont ni à l’école, ni en formation, ni emploi et 1 jeune actif sur 4 est au chômage.

    Au vu de ces chiffres cette rencontre, ce forum des métiers revêt une importance particulière.

    Sortir des études et commencer sa vie professionnelle par une période de chômage est dramatique, inacceptable !

     

    • D’où l’importance de l’échange, du contact, de ce type de salon, pour que chaque jeune puisse trouver SON orientation,

     

    • D’où l’importance de développer des contacts entre les entreprises, notamment locales, et les jeunes élèves leur permettant de trouver leur voix mais aussi de découvrir le monde du travail,

     

    • D’où l’importance de mettre en place et de développer au sein de notre région, comme nous le faisons actuellement, des formations qualifiantes ou certifiantes en adéquation avec les besoins réels des territoires et les besoins de recrutement de nos entreprises ; des formations qui apportent les meilleurs taux d’insertion professionnelle durable…

     

    Parallèlement, Il est impératif que l’on donne, à nos enfants, l’envie d’aller travailler !!!

    Le travail n’est pas une maladie comme le disait avec humour Coluche, ce n’est pas une corvée que d’aller travailler.

    Permettez-moi de vous raconter ma visite médicale du travail, effectuée il y a quelques semaines, par un médecin très agréable et certainement très compétent mais qui m’a expliqué en 10 minutes :

    1. Qu’étant souvent sur les routes, j’avais un risque de 3/3 d’avoir un accident de voiture,
    2. Qu’étant sur mon écran d’ordinateur un certain nombre d’heures par jour et par semaine, j’avais un risque de 3/3 d’avoir de gros problèmes de vue,
    3. Que rencontrant un nombre n’important de personnes par semaine, j’avais un risque de 3/3 de subir des pressions, d’avoir du stress ou de faire un burn out….

    A la fin de l’entretien lorsque je lui ai dit qu’il avait oublié de me demander à combien j’estimais le plaisir de travailler, ce même médecin interloqué m’a dit ne pas comprendre la question…

    Travailler est une chance, un moyen d’accéder à la liberté, à l’indépendance, à la dignité, cela peut être un moyen de s’épanouir … de rencontrer du monde … d’évoluer, d’apprendre toujours, …  On peut être heureux d’aller travailler !

    Arrêtons cette communication qui présente principalement le travail comme une contrainte et un compte de pénibilité.

     

    Par ailleurs, l’emploi doit être la priorité de tous les politiques !

    Nous venons de voter, au sein de notre région, le SRDEII.

    Le développement économique est notre priorité ! Nous souhaitons la création de 70.000 nouveaux emplois sur ce mandat, mais nous n’oublions pas que se sont nos entreprises qui créent la richesse et les emplois.

    Notre rôle à nous les politiques, c’est d’être aux côtés de nos entreprises, de nos investisseurs pour les aider dans la recherche et développement, dans l’innovation, en leur facilitant la vie, en les accompagnant dans leurs évolutions, en limitant au maximum les taxes qui pèsent sur le travail, …

     

    Nous sommes dans une Région d’excellence, véritable moteur pour l’avenir de nos territoires et l’avenir de nos jeunes.

    Je ne doute pas qu’ensemble nous réussirons à porter nos jeunes vers cette excellence tout en leur permettant d’exprimer leurs talents !"

    rap 2.jpg

    rap 3.jpg

  • Rapport Régional pour LUTTER contre les travailleurs détachés !

    En France, les travailleurs détachés sont estimés à 290.000 dont 30.000 sur la région Auvergne-Rhône-Alpes pour les travailleurs détachés déclarés.

    Ces travailleurs représentent une véritable concurrence déloyale.

    La Région met en place un dispositif de lutte pour une concurrence juste entre les entreprises.

    Les entreprises qui travaillent pour notre région devront désormais :

    1/ s’engager, sur l’honneur, à ne pas avoir recours aux travailleurs détachés !

    Cette attestation sur l’honneur devra figurer aux dossiers dans le cadre des consultations et devra également concerner les sous-traitants.

    2/ respecter la Clause Molière, déjà votée au sein de notre région. Cette clause de langue française impose, pour raison de sécurité, à tous les salariés de pouvoir parler couramment français.

    Enfin, la région crée et met en place une brigade régionale de contrôle qui ira sur les chantiers.

    Une charte précisant les éléments de ces dispositifs devra être prise par les entreprises qui travaillent pour la région Auvergne-Rhône-Alpes.

    Nous sommes aux côtés de nos entreprises, des investisseurs et des travailleurs qui dynamisent et créent de la richesse sur notre grande région !

     

    Intervention de Laurent WAUQUIEZ

    "Tout ne relève pas de la loi !

    Nous assumons nos responsabilités et chacun à son niveau doit prendre ses responsabilités !

    25 % des travailleurs du BTP de notre région sont des travailleurs détachés ! Ce n’est plus acceptable !

    Nous assumons nos idées ! Un travailleur, quand il est en France, doit parler français pour pouvoir comprendre les règles, comprendre ses collègues. Il doit pouvoir s’exprimer en français.

    Nous irons jusqu’au bout ! Tout n’est pas écrit dans les textes ! La loi ne nous facilite pas la tâche mais nous ne cèderons pas !

    On investit, on relance les commandes dans la région … Aux entreprises de respecter les règles du jeu !

    Pour nous :

    • Pas de chantier moins disant, nous incitons la qualité.
    • Les entreprises qui prennent des apprentis doivent aussi avoir des points de valorisation !
    • Nous imposerons des sanctions également financières aux entreprises qui ne jouent pas le jeu."

     002 travail détaché lutte fev 17.pdf

    Pour information ce rapport a été votés avec 140 voix POUR sur 202 élus.

     

  • Vive la neige et son économie !

    Enfin, la neige est là!

    Ravie pour toutes les personnes dont la vie économique en dépend : les domaines skiables, les hôteliers, les restaurateurs, les agriculteurs qui vendent leurs produits en montagne, nos entreprises du ourtdoor, … et pour tous les saisonniers qui attendaient ces flocons avec impatience.

    Pour rappel, en Rhône-Alpes, le ski contribue pour moitié au développement touristique, les skieurs et leurs accompagnants génèrent 6,5 milliards de dépenses dans les stations de ski, soit 4% du PIB.

    Les domaines skiables fournissent un emploi à 120.000 personnes (direct et indirect) et soutiennent l’emploi par l’investissement qui s’élève, chaque année, dans notre région, à  250 millions d’euros.

     

    neige,emploi,economie,sation,dsf,chiffre,saisonnier

     

  • Inauguration du forum de l'emploi à Meythet

    IMG_7308 (1).JPG

    unnamed.jpg

    "Bonjour à tous,

    Je vous prie de bien vouloir excuser notre président de région Laurent Wauquiez qui n’a pu se libérer pour être à nos côtés.

    Je suis ravie en tant que Conseillère Régionale de pouvoir inaugurer, ce matin, le forum de l’emploi de Meythet, la région étant dorénavant le chef de file en matière de politique économique et les priorités de notre mandat étant principalement de faciliter l’accès à l’emploi et de développer les entreprises en Auvergne-Rhône-Alpes.

    Nous disposons sur notre territoire et particulièrement en Haute-Savoie d’un écosystème économique exceptionnel, nous avons la chance d’avoir ici des sociétés emblématiques, des leaders de l’industrie et du outdoor mais aussi un réseau de PME et TPE remarquable.

    Le soutien aux entreprises, passe également par le soutien à la recherche et développement et à l’innovation. Nous sommes au sein de notre région en train de réécrire le schéma régional de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

    En termes de formations, notre majorité régionale a fait le choix de mettre en place et de développer les formations qualifiantes ou certifiantes en adéquation avec les besoins réels des territoires et les besoins de recrutement de nos entreprises, des formations qui apportent les meilleurs taux d’insertion professionnelle durable.

    L’apprentissage et l’alternance dont l’efficacité ne sont plus à prouver dans la lutte contre le chômage des jeunes font également parti de nos compétences et de nos priorités.

    Favoriser l’apprentissage, et je tiens à insister sur ce point, est une des clés pour relancer l’emploi dans notre Région. Aujourd’hui, en Auvergne-Rhône-Alpes, seulement 5% des entreprises embauchent des apprentis. Il est indispensable que nous parvenions, à la fois de notre côté, à la Région, mais également de celui des entreprises, à dépasser ce seuil.

    Enfin, la Région met également en place et finance des formations nécessaires aux personnes en recherche d’emploi afin de leur permettre une insertion ou une réinsertion professionnelle.

    Le retour à l’emploi est ainsi au centre de nos préoccupations et de nos politiques.

    Merci aux organisateurs, aux entreprises participantes, à l’Etat, aux Missions locales, à pôle emploi, aux formateurs, … nos efforts conjugués permettront, à l’avenir, de proposer durablement et efficacement des moyens d’accès à l’emploi dans notre région.

    Bonne journée à tous et bon forum."

  • Centre des Congrès : le préfet signe la Déclaration d'Utilité Publique!

    09 - 13sept16 DL (2) Centre de congrès PREFET (1).jpg

    En tant que Présidente de la commission Tourisme et Thermalisme de la région Auvergne-Rhône-Alpes, je ne peux que me réjouir de cette décision.

    Le centre des Congrès d'Annecy est un élément indispensable à la consolidation et au développement de notre économie et de notre tourisme.

    Pour info, avec près de 5.000 emplois, le tourisme représente plus de 6% des emplois du secteur privé du bassin annécien.

    Ces emplois, non délocalisables, se trouvent principalement dans la restauration et les hébergements.

    Le lac d’Annecy pèse pour 20% dans le total des emplois touristiques de la Haute-Savoie.

    Le nombre d’emplois touristiques du secteur est en progression constante depuis 2008 (+14%).

    Au lac d’Annecy la croissance du tourisme international a été importante puisque qu’elle est déjà passée de 25 à 37 % en 8 ans.

    Avec la proximité de Genève, l'environnement privilégié et des infrastructures de qualité, tel que le futur centre des congrès, la Haute-Savoie sera placé dans les tous premiers départements français qui accueilleront congrès, séminaires ou conventions.

     

     

  • MEMO 74 Le Marché de l’Emploi et de la Main d’oeuvre en Haute-Savoie (Décembre 2014)

    Memo74 -12-2014.pdf