Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

france

  • Note de conjoncture régionale de la Banque de France pour Février 2014

    Veuillez trouver ci-dessous, la note de conjoncture de la banque de France concernant la région Rhône Alpes sur le mois de février 2014.

    Globalement, nous pouvons retenir que la situation économique en Rhône Alpes n’est malheureusement pas au beau fixe, la demande ayant beaucoup de difficultés à repartir et à retrouver un réel dynamisme.

    Par ailleurs, il est inquiétant de noter que les prévisions ne sont pas non plus optimistes.

    Il semble, par conséquent urgent, que les décisions et actions gouvernementales et régionales prennent en compte ces informations afin de rapidement soutenir nos entreprises, nos emplois, les investissements, et la croissance.

      note de conjoncture banque de france fevrier 14.pdf

  • Hommage aux gendarmes morts en service

    gendarmerie fev 14 ceremonie aux morts.jpg

    article DL du 18 février 2014

  • La déchéance de la nationalité... et les valeurs du PS.

    Le 30 Juillet 2010, Nicolas Sarkozy annonçait dans le cadre du projet de loi sur la sécurité intérieur plusieurs mesures contre la délinquance et affichait la volonté de déchoir de la nationalité française toute personne d'origine étrangère qui porterait volontairement atteinte à la vie d'un policier ou d'un gendarme.

    Brice Hortefeux proposait aussi d'étendre la déchéance de nationalité aux cas d'excision, de traite d'êtres humains ou d'"actes de délinquance grave".

    Ces mesures étaient alors fortement décriées par la gauche qui dénonçait une faute grave, un amalgame fait entre la délinquance et l’immigration, un problème de stigmatisation d'une partie de la population, déclarant par la voix de Michel Destot, député maire PS de Grenoble que ces déclarations qui avaient pour effet de frapper l'opinion publique n’étaient pas recevables constitutionnellement, la déchéance de la nationalité française étant extrêmement cadrée.

    En effet, en France, la procédure de déchéance de nationalité est non seulement très encadrée mais aussi particulièrement rare. Un Français peut se voir déchu de sa nationalité uniquement pour deux raisons : en cas de condamnation pour "atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation" ou pour terrorisme s'il s'est livré "au profit d'un Etat étranger à des actes incompatibles avec la qualité de Français et préjudiciable aux intérêts de la France".

    Pourtant, hier, le député PS, Yann Galut, proposait que les exilés fiscaux soient déchus de leur nationalité à partir du moment où ils ne s'acquittent pas d'impôts en France.

    Pour le PS, l’argent aurait-il plus de valeur que la vie d’un membre des forces de l’ordre Françaises ?

     

    decheance,nationalite,francaise,france,ps,sarkozy,securité,fisc,evasion,fiscale,noembre,212



  • Tour de France 2013 : 3500 Kms de sueur, de douleurs et de sourires.

    Et oui, le tour de France dont les images sont transmises dans 190 pays dans le monde passera de nouveau chez nous avec 2 étapes de courses de montagnes.

    Lire la suite

  • Quand le Rap insulte impunément notre PAYS !

    Certains groupes de Rap, dont les disques sont vendus sans restriction, ni censure, à la FNAC ou dans d’autres magasins, se permettent dans leurs chansons, d’appeler à l’irrespect, à la violence, au meurtre, … envers les français, les forces de l’ordre et la FRANCE.

    Ces propos scandaleux qui nous insultent et outragent gravement notre pays sont tout simplement intolérables !


    Lire la suite

  • Le 8 MARS : Journée Internationale de la femme

     

    Le 8 mars, c’était la journée de la femme !

    Ha bon ?    Mais pourquoi ?   A quoi ça sert de faire une journée de la Femme, à notre époque, dans notre pays, alors que, vous, les femmes vous avez tout ce qu’il vous faut, non ?

    Voilà, le genre de propos que vous avez, vous aussi, certainement entendu le 8 mars dernier.

    Effectivement, en apparence tout va bien.

     

    Lire la suite